Skip to content

Union pour la Méditerranée : « Ne surtout pas baisser les bras »

16 novembre 2010

Prévu initialement le 21 novembre prochain, le second sommet de l’Union pour la Méditerranée vient d’être reporté sine die.

Pour Vincent Peillon, chargé du suivi de l’UpM par la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen, il s’agit tout d’abord d' »un échec retentissant pour la diplomatie du Président Sarkozy » qui, mêlant précipitation et inconstance, a réussi « à abimer une bonne idée« , mais il s’agit aussi d’un « revers pour l’Europe, incapable de parler d’une seule voix et de mettre les moyens à la hauteur de ses ambitions« .

Vincent Peillon revient toutefois sur la nécessité de « ne surtout pas baisser les bras face aux difficultés » : « renoncer à la tâche historique de rapprochement des deux rives de la Méditerranée n’est pas une option. »

« Le repli sur soi serait une faute politique lourde car, si le Sud a besoin de l’Europe, il ne faut pas oublier que l’Europe a tout autant besoin du Sud« , conclut-il.

Source: http://www.vincent-peillon.fr/

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :